3 samples with every skincare order
Free shipping above 75.00
Up to 6 samples per fragrance order
Online Chat Support

Nez La revue olfactive – #07 – Sens animal (French)

C$30.00 Excl. tax
Availability:
In stock

(FRENCH ISSUE) L’odorat a longtemps été considéré comme un sens animal, primaire, instinctif, bestial…Si l’homme a développé son ouïe et sa vue, les animaux ont conservé l’odorat comme moyen de communication principal.

3 samples with every skincare order
Free shipping above 75.00
Up to 6 samples per fragrance order
Online Chat Support

(FRENCH ISSUE)

L’odorat a longtemps été considéré comme un sens animal, primaire, instinctif, bestial…

Si l’homme, en se redressant sur ses deux pattes arrière, a développé son ouïe et sa vue, sens reconnus comme plus nobles et intellectuels, les animaux ont conservé l’odorat comme moyen de communication principal, et certains en usent parfois de manière impressionnante et inattendue.

Les animaux se sentent entre eux, mais sentent aussi tout court, bon ou mauvais.

Si l’odeur de leur pelage nous attire parfois, celle de leur chair nous repousse souvent, sauf quand elle se retrouve grillée au barbecue.

Du musc à l’ambre gris en passant par la civette, l’animal a aussi de tout temps été pourvoyeur de matière première dans la confection des parfums, jusqu’à très récemment.


De La Panthère de Cartier à Muscs Koublaï Khän de Serge Lutens, l’animal s’infiltre dans les flacons, diffusant ses notes fauves indésirables tapies derrière les fleurs fraîches, comme si l’homme voulait diffuser un message olfactif, retrouver une aura oubliée qu’il aurait perdue au cours de son évolution ?

Not yet rated

0 stars based on 0 reviews

Add your review

Free shipping

For orders above 75.00

10% off your first purchase!

When you sign up to our newsletter

Free in-store pickup

Order online, pickup in store

 

 

was added to your shopping cart

Out of stock

The requested quantity for is not available